BLOT   Maurice

Né à Paris le 12 mai 1753 et formé dans l'atelier d'Augustin de Saint-Aubin, Maurice Blot jouit pendant sa vie d'une grande réputation, ce qui étonne aujourd'hui quand on feuillette un album de ses estampes, d'ordinaire fort lourdes, où la stricte ordonnance des tailles accuse un changement considérable dans la technique du XVllle siècle et l'abandon de la libre facture à laquelle tant de chefs-d'oeuvre avaient dit de voir le jour. A côté de quelques gravures d'après les maîtres anciens, Blot a connu le succès avec des oeuvres d'artistes contemporains, comme Aubry et Fragonard: le Verrou et le Càntrat, d'après ce dernier sont des productions caractéristiques de sa manière. On peut en dire autant d'un portrait des deux enfants de France (1786), dessiné et gravé par lui-même, et qui a beaucoup contribué à sa réputation.


LE VERROUX.

LE CONTRAT.

 Le Verrou.
  Le Contrat.


Gravé par Maurice Blot.
Dimensions respectives: H. 0,343 x L. 0,443; H. 0,347 x L. 0,443 (sans le trait d'encadrement).
Portais, nos 167 et 48.

Le Verrou est annoncé au Mercure du 12 juin 1784 : « La force et la grâce s'unissent sans se nuire dans cette estampe qui est d'un effet agréable et piquant...»
Le Contrat est de huit ans postérieur: annoncé par le Mercure du 11 février 1792, comme pendant du Verrou, il est mis en vente comme lui au prix de 9 livres.
On ne s'explique pas facilement le succès de ces deux médiocres estampes, si ce n'est par le prestige du nom de Fragonard et par le caractère « galant » des sujets; en vérité, si elles unissent la force et la grâce, selon les termes du Mercure, la grâce est le fait du peintre, et c'est bien le graveur, impeccable certes, mais rigide, appuyé, glacial, qui amis par surcroît la force, dont on n'avait que faire ici. Son implacable burin a découpé les personnages et les objets comme dans une feuille de fer blanc et donné à l'ensemble un aspect durement métallique et poussé à l'effet, le plus factice qu'on puisse imaginer. Le Verrou et le Contrat sont le type même de cette sorte de gravure en noir de la fin du XVIIIe siècle qui entend réagir par un retour à la « taille rangée », contre la libre technique en usage depuis Gérard Audran et ses élèves, tombée peu à peu dans la petite manière.
Ces tableaux comme desséchés font penser à des voix qui gardent encore de la puissance, mais qui ont perdu leur timbre.

Haut de page

Retour_page_d'accueil

ALIAMET  Jacques
ALIX Pierre Michel
AUBERT Michel
AUDRAN  Benoît II
AUDRAN  Jean
AVELINE  Pierre Alexandre
AVRIL Jean-Jacques
BALECHOU Jean-Joseph
BAQUOY  Jean Charles
BEAUVARLET  Jacques Firmin
BERVIC Jean Guillaume
BLOT  Maurice
BOISSIEU Jean-Jacques
BONNET Louis Marin
BONNEVILLE  François (De)
BOUCHER François
CARMONTELLE  Louis Garrogis (De)
CARS  Laurent
CATHELIN  Louis Jean-Jacques
CAYLUS  (Le Comte De)
CAZENAVE
CHAPONNIER Alexandre
CHAPONNIER François Philippe
CHEREAU François
CHEREAU  Jacques
CHOFFARD  Pierre Philippe
CHRÉTIEN  Gilles Louis
COCHIN  Charles Nicolas (Le Fils)
COCHIN  Charles Nicolas (Le Père)
COPIA Jacques Louis
COURTOIS  Pierre François
CREPY  Louis
DAGOTY  Jean-Baptiste André Gauthier
DARCIS  Louis
DAUDET  Robert
DAULLE Jean
DEBUCOURT  Philibert Louis
DEMARTEAU  Gilles
DENON (Le baron vivant)
DEQUEVAUVILLER  François

DESCOURTIS  Charles Melchior
DESPLACES  Louis Philippe
DREVET  Claude
DREVET  Pierre
DREVET  Pierre Imbert
DUCLOS  Antoine Jean
DUNKER Balthazar Antoine
DURET Pierre Jean
FESSARD Etienne
FICQUET  Étienne
FIESINGER  Jean Gabriel
FILLOEUL Pierre
FLIPART Jean Jacques
FRANÇOIS  Jean Charles
GAILLARD  René
GAUCHER  Charles Étienne
GILLOT  Claude
GRATELOUP Jean Baptiste (De)
GUYOT  Laurent
HELMAN Isidore Stanislas
HUQUIER Gabriel
INGOUF  François Robert (Le Jeune)
JACOB Louis
JANINET Jean François
JOULLAIN François
LA LIVE DE JULLY Ange Laurent (De)
LARMESSIN  (Nicolas III, De)
LAUNAY  Nicolas Delaunay, ou (De)
LE BAS  Jacques Philippe
LE BEAU  Pierre Adrien
LE BLON  Jean Christophe
LE CHAMPION I. A.
LE COEUR  Louis
LE MIRE  Noël
LE PRINCE  Jean Batiste
LE VASSEUR  Jean Charles
LE VEAU  Jean Jacques André
LEGOUAZ Yves Marie
LEMPEREUR  Louis Simon
LÉPICIÉ  Bernard

LIÉNARD  Jean Baptiste
LIGNEE  Charles Louis
LIOTARD  Jean-Michel
LONGUEIL  Joseph (De)
MALBESTE  Georges
MALEUVRE  Jean Pierre
MARCENAY  (De GHUY Antoine De)
MARTIN ( Le Fils)  Jean Baptiste II
MARTINI  Pierre Antoine
MASSARD  Jean
MOREAU  Jean Michel (Le Jeune)
MOYREAU  Jean
NÉE  François Denis
OUDRY  Jean Baptiste
PATAS  Jean Baptiste
PONCE  Nicolas
PRÉVOST  Benoît Louis
QUENEDEY  Edme
RAVENET  Simon François (Le Père)
REGNAULT  Nicolas-François
RIGAUD  Jacques
ROMANET  Antoine Louis
SAINT-AUBIN  Augustin (De)
SAINT AUGUSTIN  Gabriel (de)
SAINT-NON  Jean Claude Richard, Abbé (De)
SARRABAT  Isaac
SAUGRAIN  M.elle Élise
SAVART  Pierre
SCOTIN  Gérard-Jean-Baptiste II
SERGENT  Antoine François
SIMONET  Jean-Baptiste
SURUGUE  Louis (Le Père)
TARDIEU  Nicolas Henri
TARDIEU  Pierre Alexandre
THOMASSIN Henri Simon
VOYEZ  Nicolas Le Jeune
VOYSARD  Étienne Claude
WATELET  Claude Henri
WEISBRODT  Charles
WILLE  Jean Georges